3 février, 2018
par Challenge Action

Google; Autres questions posées – People also ask, PAA

Google propose une nouvelle présentation sur sa page de recherche, lorsque vous posez une question vous voyez tout d’un coup apparaître des questions suggérées avec les réponses correspondantes sous forme d’accordéon – les PAA (people also ask). Nous allons voir ce que c’est, les conséquences en termes de SEO, les caractéristiques, les solutions possibles pour […]

Partager
partager sur linkedin partager sur facebook partager sur twitter


Google propose une nouvelle présentation sur sa page de recherche, lorsque vous posez une question vous voyez tout d’un coup apparaître des questions suggérées avec les réponses correspondantes sous forme d’accordéon – les PAA (people also ask). Nous allons voir ce que c’est, les conséquences en termes de SEO, les caractéristiques, les solutions possibles pour s’en servir.
Nous avons publié la première version de cet article en février 2018. Le test fut un échec. Je terminais alors l’article en disant que nous reviendrions plus tard avec des résultats. C’est maintenant le cas, nous le mettons à jour 8 mois plus tard avec le résultat du test réussi et les recettes qui ont permis de l’obtenir.

PAA – Qu’est-ce que le bloc “Autres questions posées”

Google a mis en place cette fonctionnalité aux États-Unis en 2015 et en novembre 2017 en France. Elle vient complémenter le « featured snippet » en proposant d’autres recherches similaires des internautes et les réponses suggérées.
Les derniers changements de Google semblent montrer qu’ils recherchent à transformer leur moteur de recherche en outils de réponse automatisés, au détriment de la recherche manuelle :

  • Position 0 dans laquelle figure la définition de la requête
  • Méta description plus longue pouvant permettre de trouver la réponse immédiatement
  • Bloc des réponses suggérées

La manière de les voir apparaître sur la SERP est de poser une question ou d’intégrer à votre recherche des mots tels que comment, quel, que, quoi. Mais en fait, il n’est même pas nécessaire de poser votre question, Google utilise l’intelligence artificielle pour détecter une question et y répondre.
Les « Autres questions posées » apparaissent alors sous la forme d’un accordéon, à chaque fois que vous cliquez sur une question et obtenez une réponse, il apparaît deux nouvelles questions apparentées, et ainsi de suite. Si vous cliquez plusieurs fois vous pouvez donc voir apparaître jusqu’à 10 questions, ou même plus !

Les conséquences pour le référencement naturel

Pour Google la position 0 et le bloc des Autres Questions posées ne sont pas liés au positionnement naturel, les résultats de ces derniers sont repoussés plus bas, ce qui inquiète nombre d’experts SEO qui ont travaillé fort pour obtenir une première place et dont les positions se voient reléguées plus bas.
Pire, si l’internaute se pique au jeu de cliquer aux questions suggérées, il peut ne pas utiliser du tout le référencement naturel et ne même plus le voir puisque les questions suggérées vont petit à petit remplir l’écran.
La nouvelle fonction n’est donc pas neutre du tout. Google oriente le choix des visiteurs en fonction de nouveaux critères en tentant de présenter SES réponses en du haut de sa première page plutôt que laisser les visiteurs scroller l’ensemble de la page, ou essayer d’autres pages.

Le premier test et l’échec

Après avoir réussi à maintes reprises à placer des premières positions, obtenu de « triplettes » de snippet combinant la position 0 et la position 1 et les annonces payantes, je me suis dit que ce serait un jeu d’enfant que d’apparaître dans les PAA. J’avais même retardé la parution de l’article de 1 mois pour faire le test. Cependant, je dois avouer cela fut un échec total.
Les causes me semblaient être de 3 ordres possibles :

  • Je m’étais refusé à avoir un titre SEO et un titre H1 identique afin de balayer plus large, éviter de bourrer les mots clés, et respecter les bonnes normes de SEO. Or ,il semble que cela en facilite le placement.
  • Il est possible que le placement dépende, non du référencement naturel, mais de ceux des featured snippet. Cela demande des techniques différentes, mais aussi plus de temps à entretenir en termes de SEO.
  • Je ne sais pas l’impact du temps, c’est la raison pour laquelle j’ai attendu 1 mois pour publier l’article, mais je n’ai vu aucun résultat.

Le test réussi et les solutions

Le test a réussi au delà des espérances. Nous cumulons la tête des Autres Questions Posées et la position 1 pour une requête difficile, « comment vendre ».
Mais bon, en SEO, les résultats sont éphémères. Du plus, il faut être très prudent. Nous avons appliqué une recette qui a réussi, mais tout n’est toujours pas aussi simple en référencement. Les algorithmes changent tout le temps. Voici ce que nous avons fait et les leçons que nous en tirons:

  • Choisir un cocon sémantique dans lequel on est reconnu
  • Poser une question souvent demandée par les internautes
  • Commencer la question par Comment suivie d’un verbe
  • Donner des six à douze réponses simples accessibles à la majorité des lecteurs plus qu’aux spécialistes
  • Utiliser des puces (bullet points) que Google hiérarchise en numéros par la suite
  • Titre SEO identique au titre H1
  • Attendre quelques mois

C’est un essai empirique. Autres recettes fonctionnent peut-être aussi. Cependant, le référencement c’est aussi tenter de comprendre la logique des différentes fonctionnalités des moteurs de recherche.

Suivre la formation en ligne

Offre spéciale

Remplissez le formulaire pour obtenir un résumé PDF sur comment augmenter vos ventes et 10% de réduction sur une de nos formations en ligne.