2 février, 2019
par Challenge Action

Optimiser le contenu d’une page web

L’objectif du référencement naturel est de se positionner pour apparaitre parmi les premiers dans les moteurs de recherche. Pour cela il faut optimiser les trois piliers du SEO, c’est-à-dire le codage de votre site, les liens et le contenu, c’est cette partie que nous allons couvrir aujourd’hui, ou du moins certains de ses aspects. Les […]

Partager
partager sur linkedin partager sur facebook partager sur twitter

L’objectif du référencement naturel est de se positionner pour apparaitre parmi les premiers dans les moteurs de recherche. Pour cela il faut optimiser les trois piliers du SEO, c’est-à-dire le codage de votre site, les liens et le contenu, c’est cette partie que nous allons couvrir aujourd’hui, ou du moins certains de ses aspects.

Les qualités d’un bon contenu

On ne le répètera jamais assez , le contenu est Roi, Google le met en tête de ses critères d’évaluation pour favoriser les sites qui apportent la meilleure expérience à leurs clients et procurent une véritable plus-value. C’est donc la qualité du contenu qui compte le plus pour se positionner en tête sur le web et c’est ce que nous allons étudier.
Le contenu englobe le texte, les images, les vidéos, chacun de ces aspects doit être pertinent avec le cocon sémantique de votre site et correspondre à l’intérêt de vos lecteurs, il ne sert à rien de faire de l’excellent contenu s’il est en décalage avec votre cible. Google a développé un nouvel algorithme de recherche, Rank Brain, qui réalise des recherches intelligentes basées sur le profil et les intérêts de l’internaute.
Le texte doit être simple, clair, aéré, préférez les phrases simples, utilisez des listes à puce pour faciliter la lecture et donner envie au visiteur de lire plus.
Mieux encore, proposez du contenu original et des nouveautés incitant les lecteurs à vous référencer sur leur propre site, vous faites alors coup double ou triple, vous augmentez le nombre de lecteurs, le temps de lecture par page, mais aussi le nombre de liens pertinents vers votre page. Le backlinking est un des autres piliers du référencement qui peut donc être accompli grâce au contenu. Pour être bénéfique les liens doivent être provenir de sites cohérents avec votre thème, reconnus par la communauté,  bien évalués par les moteurs de recherche, et surtout vous apportant des visiteurs. La meilleure manière de le faire est de publier du contenu de qualité qui sera référérencé naturellement.

Comment élargir le champ sémantique du contenu

Le champ sémantique est le groupe de mots relié à un secteur, en l’occurrence au thème ou à la page de votre site, c’est une manière pour les moteurs de recherche de savoir que vous êtes compétent dans votre domaine et non un rédacteur payé pour écrire sur un sujet qu’il ne connait pas et ne maitrise pas.
La méthode un peu stupide est de consulter le dictionnaire des synonymes mais si vous connaissez votre domaine cela ne devrait pas être nécessaire.
Une autre méthode, que je préfère, est d’aller par étape logique pour un même thème, on est alors presque sûr de tout couvrir, ne rien oublier, et on montre en même temps que l’on connait sa spécialité.
Voici un exemple concernant la « création d’un site internet », voici les phases clés que https://www.pixalione.fr/agence-seo/ peut couvrir :

  • Analyse du site actuel
  • Création du site
  • Refonte du site
  • Audit du site
  • Optimisation du site
  • Analyse des résultats

Une autre méthode que j’aime est de consulter 10 articles sur le même sujet et d’en faire une synthèse intelligente.
De manière idéale, il faut faire les trois, personnellement je suis cette chronologie :

  • Lecture de 10 articles différents sur le même thème
  • Utilisation de la structure chronologique
  • Complément avec les synonymes si nécessaire

Optimiser une page de contenu

Comme dit John Mueller de Google si vous voulez être bien placé il faut que le moteur puisse voir votre contenu et donc que ses bots puissent crawler facilement votre page.
Bien entendu il faut que le codage de votre site facilite l’exploration ou « crawling » des robots de moteur de recherche mais il faut aussi respecter certaines règles de base. J’ai eu l’appel d’un chirurgien dernièrement, une sommité mondiale, désespéré, car cela faisait 15 ans qu’il avait eu plusieurs sites, avait investi de grosses sommes en référencement payant et en référencement naturel avec une agence, mais était inexistant dans les 500 premières places de la SERP.
Une petite recherche m’a permis de vérifier que le site était bien indexé mais que le développeur n’avait pas créé de titres H1, H2 et H3 sur les pages principales. Dans les deux semaines qui ont suivi les corrections il est arrivé en deuxième page, ce n’est pas encore suffisant, mais c’est un bon début !
Les trois points dont vous devez tenir compte sont :

  • L’URL et son lien avec le contenu de la page
  • Les titres, ou balise Title, et la structure logique du texte
  • Le chapô, c’est-à-dire les première lignes de votre page
  • Le titre SEO
  • La méta description

En l’occurrence tout ce qui compose le snippet.

Les mots clés

Je n’aime pas trop mettre l’emphase sur les mots clés car certains «spécialistes » pratiquent encore l’ancienne technique du bourrage de mots clés, c’est horrible pour le lecteur et pénalisé par les moteurs de recherche. On peut néanmoins distinguer 3 types de mots clés :

Les mots clés primaires

Les mots clés primaires doivent correspondre à ce que les internautes vont rechercher sur votre page, mais aussi à ce que vous voulez leur proposer, les produits ou services que vous voulez vendre par exemple :

Les mots clés secondaires

Les mots clés secondaires ont pour but d’écrire des variations du mot clé principal, on aurait ici :

  • Créer un site internet professionnel

La compétitivité des ces mots clés est moins forte quand dans les mots clés principaux, ils attirent donc moins de visiteurs, mais ceux sont plus ciblés et donc peut-être plus intéressants. Ces internautes doivent arriver sur une page d’atterrissage ou « landing page » qui permettra de les convertir.

Les mots clés de longue traine

Les mots clés de longue traine sont encore plus spécialisés, attirent peu de visiteurs, mais vous permettent de maximiser votre taux de clics (CTR), car vos clients trouveront directement ce qu’ils recherchent sur votre page. Voici quelques exemples :

  • Créer un site internet pour artistes
  • Créer un site internet pour avocats
  • Site internet pour chirurgien dentiste

Si vous pouvez décliner ces mots clés de longue traine en pages spécifiques c’est excellent, c’est ce que nous faisons avec nos formations ce qui nous permet de répondre à des besoins très pointus et ciblés pour nos clients.

En conclusion

Faites vos recherches concernant le contenu, établissez votre structure et ensuite écrivez naturellement, c’est généralement la meilleure méthode, la plus plaisante pour vous, mais aussi pour vos lecteurs et donc aussi …. Les moteurs de recherche !

Consultez nos formations en lien avec cet article

Offre spéciale

Remplissez le formulaire pour obtenir un résumé PDF sur comment augmenter vos ventes et 10% de réduction sur une de nos formations en ligne.