13 mai, 2022
par Jean-Pierre Mercier

Réseaux sociaux actuels et nouveaux

Les réseaux sociaux évoluent, ils évoluent même très vite. Leur rôle grandit tellement qu’ils retirent des lecteurs aux médias traditionnels qui se défendent en affirmant que leurs informations sont vérifiées et fiables, cela passe pour le grand public, mais ceux qui s’intéressent à l’actualité savent que les grands médias publient autant de fausses nouvelles que […]

Partager
partager sur linkedin partager sur facebook partager sur twitter

Les réseaux sociaux évoluent, ils évoluent même très vite. Leur rôle grandit tellement qu’ils retirent des lecteurs aux médias traditionnels qui se défendent en affirmant que leurs informations sont vérifiées et fiables, cela passe pour le grand public, mais ceux qui s’intéressent à l’actualité savent que les grands médias publient autant de fausses nouvelles que les autres. La manière la plus insidieuse de contrôler l’information sont ces fameux « fact checkers », une solution subtile de contrôler l’information, de faire la différence entre les « vraies » et « fausses » informations en leur donnant une apparence de légitimité grâce à une recherche « neutre », cela trompe de moins en moins de monde maintenant. Les réseaux sociaux diffusent aussi de fausses informations, mais il est possible de les recouper avec des sources différentes et une analyse critique.

L’importance grandissante des réseaux et leur manque de contrôle par les hommes politiques conduisent ces derniers à légiférer et pour tenter de reprendre le contrôle, le but étant d’obliger les plateformes à réaliser leur propre censure des contenus.

La censure inclut plusieurs formes :

  • Mise en contexte de certains posts avec une légende indiquant où on peut trouver l’information « scientifique » approuvée par le gouvernement, comme cela s’est passé sur Facebook pour la pandémie de Covid.
  • Suppression de certains posts
  • Bannissement pour quelques heures, quelques jours, ou même à vie.

Tout le monde ou presque s’est fait censurer et a connu cela sur Facebook, Twitter ou Instagram, cela m’est arrivé et c’est assez frustrant, surtout quand Facebook avoue par la suite s’être trompé. En clair, j’avais publié une photo, celle du massacre de Butcha qui n’était pas encore publique et fut considérée comme fausse ou trop choquante. Facebook la replacée et s’est excusé quelques temps plus tard, quand l’information a été diffusée par les grands médias. On voit ici la faille, difficile de faire paraitre des informations nouvelles dans Facebook, impossible donc de trouver ce type d’informations, il faut aller ailleurs pour cela. La majorité des posts supprimés sont des partages considérés comme de fausses informations, parfois c’est une simple question d’opinion. Toutes les images considérées comme violentes sont également censurées: photos ou vidéos de blessés de morts, certaines passent entre les mailles de l’algorithme. Un conseil, évitez le sang ou le rouge !

Les source des censures que vous avez subies sont de trois ordres, dénonciations, algorithmes, les équipes de censure. Bien sûr la raison de la suppression est cachée derrière les vocables « lutter contre les messages haineux » ou « fausses informations » « image violente ».

La raison pour laquelle je parle tant de la censure est que c’est actuellement ce qui fait la différence entre les médias sociaux qui montent ou ceux qui baissent, le grand gagnant c’est Telegram. La censure des réseaux c’est la bataille du futur puisque la Chine, la Russie, l’Europe et le Canada tentent déjà d’opérer leur contrôle sur tous les médias sociaux. Il suffit d’entendre les commentaires de satisfaction des journalistes des médias officiels sur la mise ne place des mesures de « lutte contre les messages haineux et les fake news » pour savoir que les réseaux officiels vont tout faire pour tenter de museler la liberté des réseaux sociaux.

Ce catalogue des nouveaux médias sociaux vous permettra aussi d’orienter vos investissements publicitaires sur les plateformes en fonction de leur audience et de leur croissance. C’est maintenant qu’il faut penser au futur.

Facebook (Meta)

Facebook, le réseau de Mark Zuckerberg est toujours le plus important, il vise surtout les adultes, sa popularité diminue auprès des jeunes qui migrent vers Instagram et TikTok, mais aussi auprès des adultes écœurés par la censure qui touche à peu près tous les utilisateurs qui publient sur des sujets sensibles. Facebook est devenu l’empire du politiquement correct, si vous sortez du droit chemin c’est la pénalité immédiate. Pour y échapper, certains se bâtissent plusieurs profils pour publier quand ils sont bannis, mais bon, ce n’est pas agréable.

Du côté positif Facebook innove avec trois applications, Market Place sur lequel vous pouvez vendre directement les objets que vous désirez comme sur n’importe quelle plateforme de commerce, et Watch qui permet de voir de courtes vidéos correspondant à vos intérêts. Il ne faut pas oublier Messenger qui est un moyen de communication très pratique puisqu’il inclut la messagerie, l’audio et la vidéo. Messenger est inclus dans Facebook mais vous pouvez le télécharger séparément.

Dans tous les cas c’est un réseau qui permet d’échanger entre amis, on peut s’informer, mais ce n’est pas l’objectif du réseau.

Ce qu’il faut retenir, Facebook est toujours le premier réseau social du monde, il est complet et agréable mais voit sont influence diminuer auprès des jeunes et des adultes à cause de la censure, il va falloir suivre les réseaux qui vont le remplacer, je vous présente ceux qui émergent.

YouTube (Alphabet)

YouTube est le plus connu des diffuseurs de vidéos, vous pouvez promouvoir votre site avec des liens placés dans les descriptifs de vos vidéos ou encore vous faire payer par YouTube si vous êtes capable de réunir 1 000 abonnés et obtenir 4 000 heures de visionnage, c’est beaucoup, mais c’est un nouveau modèle d’affaires basé sur le contenu, c’est la raison pour laquelle certaines vidéos vous demandent de vous abonner dès le début de celle-ci. Si vous avez du contenu de qualité à partager, et la capacité de publier une fois par semaine au minimum, allez-y ! Les Youtubeurs connus peuvent avoir plusieurs millions de suiveurs.

LinkedIn

Pas besoin de présenter LinkedIn, c’est le réseau par excellence pour les affaires au niveau mondial. Un point à signaler, si vous avez votre propre entreprise vous avez intérêt à ouvrir deux profils, un personnel et un pour entreprise. Une application qui est négligée est celle des « groupes », vous pouvez demander à en faire partie et ainsi élargir la diffusion de vos publications.

Viadeo Journal du Net

Viadeo est l’équivalent de LinkedIn pour la France, il était moribond en 2016, la plateforme s’est recentrée sur la France et associée avec le JDN (Journal du Net). Pour la publicité cela ne remplace pas mais complémente LinkedIn.

WhatsApp (Meta)

WhatApp est un réseau de communication par messagerie, téléphone et vidéo, un peu comme Messenger, mais utilisé surtout en Europe. Il est intéressant de voir certains Français refuser d’utiliser Facebook sans savoir que What’s App est propriété de Meta, comme Facebook et Instagram.

Instagram (Meta)

Instagram est en progression chez les jeunes qui délaissent Facebook. Quand on pose la question aux utilisateurs de savoir pourquoi ils ne vont plus sur Facebook, ils répondent : « Il y a trop de texte et de lecture, sur Instagram on a des photos et des vidéos, c’est plus léger, plus agréable, Facebook c’est pour les vieux et TikTok pour les très jeunes ».  

TikTok

TikTok ce sont de courtes vidéos pour une durée d’attention encore plus courte que sur Instagram. Réseau social créé en Chine qui a un succès incroyable chez les jeunes d’Asie du Sud Est, mais aussi chez nous. Je connais quelques adultes qui l’utilisent pour s’amuser et regarder des choses légères. Il est à noter que l’on retrouve un certain nombre de vidéos TikTok sur Facebook. Je dois dire j’en ai vu quelques-unes qui ne m’ont pas inspiré, mais bon, à chaque plateforme son public.

Twitter

Twitter est le plus grand perdant actuellement. Twitter est d’abord et avant tout une source d’information, par contre sa censure agressive va à l’encontre de ce que recherchent ses utilisateurs qui désirent y trouver ce qu’ils veulent, sans barrière, sans censure. Ce n’était pas uniquement Trump qui a été banni, mais également Steve Bannon, Linn Wood, Courtney Love, plusieurs personnalités du showbiz et tous ceux qui étaient considérés comme diffusant des « fausses nouvelles » aux yeux des censeurs, c’était en fait une censure politique. Je parle au passé, car l’éventuel rachat par Elon Musk devrait changer les choses. Les rumeurs, vraisemblables, selon lesquelles il saquerait le groupe des « fact checkers », très orientés à gauche, pour ne pas « woke », n’est bien entendu par pour plaire à tous, mais libérerait Twitter de son carcan qui le pénalise. On peut ensuite faire confiance à Elon Musk pour tirer profit du potentiel du réseau. En attendant c’est un réseau au potentiel énorme mais plombé par les faux comptes et une fuite des personnes désirant émettre ou trouver des informations non censurées.

Telegram

Telegram est le plus grand gagnant actuellement,  créé par les jeunes frères russes Durov qui avaient déjà développé le réseau social russe Vk qu’ils auraient abandonné après qu’il soit tombé sous le contrôle des proches de Poutine. Ils ont quitté la Russie, été s’établir à Dubaï et lancé Telegram. Ouvert en 2013 le réseau a connu une explosion fulgurante en profitant de la censure sur Facebook et surtout sur Twitter.

Je dois dire que c’est mon  réseau préféré pour trouver des informations de sources diverses et non censurées à la source, notamment sur le conflit en Ukraine, vous pouvez suivre directement les organes russes, Ukrainiens, Américains, Anglais, quasiment en temps réel. Bien entendu c’est à vous d’avoir un esprit critique pour tenter de démêler le faux du vrai car chacun fait de l’intox. Vous pouvez aussi l’utiliser avec Google Trans pour discuter directement avec des réseauteurs étrangers.

Telegram ce n’est pas une esthétique extraordinaire, c’est même fruste, mais c’est l’accès le plus large aux sources d’information, c’est aussi un outil de communication par téléphone ou par messagerie cryptée qui lui donne une grande souplesse, l’information mais aussi la communication sécurisée en même temps ce qui n’est pas le cas de la majorité des autres réseaux.

Truth social

Truth Social est la plateforme de Donald Trump, il parait qu’il connait un début lent et mitigé. J’ai voulu l’essayer, impossible, il faut un iPhone. L’application pour Android est annoncée comme bientôt disponible, impossible aussi d’utiliser son ordinateur de bureau pour télécharger l’application, c’est assez frustrant, du moins actuellement, mais lancer un réseau à moitié fini n’est pas très sérieux et ne présage rien de bon pour l’avenir du réseau. Si Donald Trump a su se servir des réseaux sociaux pour réussir en politique en créer un est une autre affaire.

GETTR

GETTR est une très belle plateforme créée par Jason Miller, ancien conseiller de Donald Trump nettement plus esthétique que Telegram, elle a le vent en poupe, par contre elle est encore peu utilisée et son intérêt limité. La critique de certains utilisateurs est que le contenu est nettement orienté à droite. Bien que destinée au marché nord-américain plusieurs personnalités de droite en France y publient du contenu, comme Marine Le Pen et Éric Zemmour. On y trouve même un compte pour Brigitte Macron et pour Emmanuel Macron, sans publication par contre. C’est une plateforme encore limitée par le nombre de participant mais à surveiller, c’est celle qui serait la plus à même de remplacer Facebook.

Gab

Gab a été créé au Texas pour trouver une réponse face à Facebook, Twitter et Reddit. Le design ressemble à celui de Gettr, c’est assez agréable, par contre le défaut est aussi le faible nombre d’abonnés. Certains critiques estiment aussi que le système de cryptage a attiré des groupuscules extrémistes, mais il est vrai qu’on en retrouve partout. Une autre plateforme à suivre de près.

Vk

Vk est la plateforme russe concurrente de Facebook. Beaucoup ont fui la censure pour aller sur Vk. J’ai des amis que je connais qui l’ont essayée mais ils sont revenus, déçus par la publicité, les posts stupides, les annonces érotiques.

Quora

J’aime beaucoup Quora, des participants posent des questions et d’autres y répondent. Yahoo Question/Réponses avait essayé le même concept, mais les participants répondaient n’importe quoi et le réseau a été fermé. Par contre dans Qora on obtient des réponses très pointues par des spécialistes, cela peut être des professeurs d’université, des militaires, des chercheurs, des passionnés, des personnes qui ont vécu des expériences extraordinaires. On y trouve donc des réponses beaucoup plus pointues que dans les journaux généralistes, sur tous les domaines, dans un format facile à lire. Quora propose même de rémunérer les bons participants, j’ai eu plusieurs offres, jamais eu le temps de le faire. Si vous avez du temps libre, c’est aussi une manière de vous faire un peu d’argent en diffusant vos connaissances. Vous pouvez aussi répondre aux articles avec un lien pointant vers votre site, un autre moyen de faire du SEO.

Discord

Discord est un réseau de discussion et de partage en forte progression chez les jeunes, en particulier chez les « gamers » qui peuvent échanger sur leurs jeux vidéos. Il convient aussi à toutes les personnes ayant un intérêt commun, c’est aussi un système parfait pour le travail collaboratif qui élargit son auditoire dans le monde du travail et des études. C’est un réseau à suivre de près.

Les autres

  • SnapChat :vidéo très courte qui s’efface automatiquement, SnapChat semble plafonner malgré un nombre d’utilisateur déclaré qui augmente légèrement.
  • Reddit : agrégation de contenus mis en avant avec les « like » des participants. Il faut aimer, pas moi.
  • WeChat : concurrent de What’s Apps Chinois
  • Pinterest : pour les photos
  • DailyMotion : concurrent français de YouTube
  • Vimeo : pour déposer vos vidéos de manière gratuite ou payante

Comment faire

Je connais beaucoup d’amis qui désirent quitter Facebook, frustrés d’être censurés trop souvent, ils essaient d’autres réseaux, mais sont un peu dégoutés car ils n’y trouvent rien. C’est souvent lié au fait que le réseau est nouveau, qu’ils y connaissent peu de monde, mais surtout au fait qu’ils ne savent pas comment faire.

Vous devez donc :

  • Inviter vos amis, ex : Telegram, Signal, WhatApps
  • Chercher des groupes intéressants et les suivre, ex : Twitter, Telegram, ensuite ils vont apparaitre à chaque ouverture de votre réseau
  • Taper des mots ou expressions clés à rechercher, ex: Twitter, Telegram, GETTR
  • Certains sites vous demandent vos domaines d’intérêt, vous recevrez alors des informations et nouvelles sur sur ces sujets.
  • Si le réseau ne donne pas la possibilité d’inviter des amis, alors les discussions se font dans les commentaires écrits sous les parutions, par exemple sur Twitter ou Telegram. L’intérêt est que vous pouvez discuter avec des Russes, des Ukrainiens, des Africains, des Maghrébins.  La discussion se fait en français, le plus souvent en Anglais, ou encore par l’intermédiaire de Google Trans. Plutôt que de discuter avec des amis qui pensent comme vous, c’est assez fascinant d’échanger avec des étrangers, les discussions peuvent être musclées mais jamais inintéressantes, vous pouvez les informer de nouvelles qu’ils n’obtiennent pas dans leur pays..

Sachez aussi prendre un peu de temps, non seulement pour peupler votre nouvelle plateforme, mais aussi vous y habituer. Vous pouvez aussi garder Facebook pour échanger avec vos amis et prendre Twitter, Telegram et Quora pour vous informer, c’est ce que je fais.

Les principaux réseaux sociaux utilisés en Occident

Réseau social Pays Fait quoi
Facebook États-Unis Partage de photos, vidéos, commentaires, liens
YouTube États-Unis Vidéos
Linked In États-Unis Réseau d’affaires international
Viadeo France Réseau d’affaires français
WhatsApp États-Unis Messagerie, appels rapides, vidéos en direct
Instagram États-Unis Photos et vidéos
TikTok Chine Courtes vidéos pour jeunes
Twitter États-Unis Suivre des personnalités ou institutions, envoyer des messages
Telegram Émirats arabes unis Réseau le plus libre pour s’informer et échanger
Truth Social États-Unis Réseau social de Donald Trump
GETTR États-Unis Réseau social se voulant libre de censure issu de la droite américaine.
Gab États-Unis Réseau social se voulant libre de censure
Vk Russie Le Facebook russe
Quora États-Unis Questions et réponses
SnapChat États-Unis Courtes vidéos qui s’effacent automatiquement
Reddit États-Unis Agrégation des nouvelles et contenus mis en valeur avec les « like ».
WeChat Chine Messagerie et appels
Pinterest États-Unis Le meilleur site de photos existant, elles sont classées par thèmes
Dailymotion France Vidéos, concurrent de YouTube
Vimeo États-Unis Pour déposer gratuitement ou en payant vos vidéos et les vendre

A vous de voir où vous désirez faire de la publicité, mais n’oubliez pas, plus vous serez implanté dans des réseaux différents, plus vous serez visible, bien qu’on se pose toujours la question de savoir jusqu’à quel point les réseaux sociaux font vendre.

Les 25 premiers réseaux sociaux dans le monde par ordre de popularité en 2022

Plateforme Pays Utilisateurs mensuels actifs
Facebook (Meta) USA 2,91 milliards
YouTube (Alphabet) USA 2,29 milliards
WhatsApp (Meta) USA 2 milliards
Messenger (Meta) USA 1,3 milliard
Instagram (Meta) USA 1,2 milliard
WeChat (Tencent) Chine 1,22 milliard
TikTok (Bytedance) Chine 732 millions
Douyin (Bytedance) Chine 600 millions
Telegram Émirats arabes unis 600 millions
QQ (Tencent) Chine 595 millions
Snapchat USA 528 millions
Weibo Chine 521 millions
Qzone Chine 517 millions
Kuaishou Chine 481 millions
Pinterest USA 459 millions
Reddit USA 430 millions
Twitter USA 396 millions
Quora USA 300 millions
Skype (Microsoft) USA 300 millions
Tieba Chine 300 millions
Viber Luxembourg 260 millions
LinkedIn (Microsoft) USA 310 millions
Teams  (Microsoft) USA 250 millions

Source Wiki

En conclusion

Je ne vais pas recommander une plateforme plus qu’une autre, je pense que la clé est de chercher des informations auxquelles vous n’avez pas accès actuellement, vous sortirez petit à petit de votre zone de confort, vous contribuerez aussi à faire changer le paysage mondial actuel qui est dominé par les cinq géant, Facebook, YouTube, WhatsApp et Messenger.

Jean-Pierre Mercier

Si vous avez une entreprise pensez à utiliser tous les réseaux sociaux à disposition pour vous faire connaitre,

Notre formation sur les réseaux sociaux

Offre spéciale

Remplissez le formulaire pour obtenir un résumé PDF sur comment augmenter vos ventes et 10% de réduction sur une de nos formations en ligne.