2 juin, 2018
par Challenge Action

Comment gérer son site WordPress

Beaucoup d’entreprises et de travailleurs autonomes ont leur propre site internet mais ne savent pas le gérer ni le contrôler ou en corriger les erreurs, pourtant, si vous désirez réaliser du marketing web vous devez avoir un minimum d’autonomie sans avoir recours à un spécialiste. À défaut d’une formation WordPress spécifique, je vais vous présenter […]

Partager
partager sur linkedin partager sur facebook partager sur twitter


Beaucoup d’entreprises et de travailleurs autonomes ont leur propre site internet mais ne savent pas le gérer ni le contrôler ou en corriger les erreurs, pourtant, si vous désirez réaliser du marketing web vous devez avoir un minimum d’autonomie sans avoir recours à un spécialiste.
À défaut d’une formation WordPress spécifique, je vais vous présenter les fonctions clés à connaitre.

Gérer son site WordPress

La base est de pouvoir mettre à jour le contenu de son site sans avoir à passer et payer une agence ou un webmaster pour mettre du contenu à jour. Les procédures sont très simples.

  • Entrez dans votre tableau de bord
    • Allez dans votre tableau de bord et rentrez votre identifiant et votre mot de passe
    • Retournez dans votre site
  • Mise à jour de contenu texte :
    • Cherchez la page à mettre à jour en naviguant dans votre site
    • Cliquez sur l’onglet « modifier la page » en haut de votre écran
    • Modifiez le texte, si ce n’est pas clair vous pouvez cliquer sur l’onglet visuel.
  • Créer du contenu texte
    • Cliquez sur l’onglet « créer » pour créer une nouvelle page, un nouvel article ou un nouvel article
    • Copiez et collez du contenu déjà édité et corrigé dans Word.
    • Écrivez votre Titre SEO, votre méta description et vos mots clés dans le module Yoast.
    • Attention, vous devez ici respecter les règles SEO et nous vous encourageons vivement à vous former avant de risquer de publier du contenu pouvant être considéré comme du spamming par Google et ainsi risquer une pénalité.
  • Ajouter des photos
    • Allez dans votre tableau de bord
    • Cliquez sur l’onglet Médias, puis Bibliothèque
    • Dans la bibliothèque, cliquez sur le bouton Ajouter.
    • Choisissez vos photos et téléchargez-les en vérifiant que le nom du fichier est correct
    • Ajoutez un texte alternatif, une légende et une description
    • Retournez dans la page où vous désirez ajouter la photo
    • Cliquez sur « modifier l’article » puis sur le bouton « ajouter un média »
    • Choisissez votre photo
    • Positionnez-la où vous désirez
  • Ajouter une vidéo : c’est très simple, copiez et collez le lien d’une vidéo YouTube et l’image de la vidéo apparaitra sur la page publique de votre site.

Ces opérations très simples vous permettent de gérer votre site sans faire appel à un spécialiste à la moindre occasion, c’est par contre insuffisant.

Être propriétaire réel de son site

Si vous avez fait développer votre site par une agence ou un spécialiste vous en êtes propriétaire et vous devez en avoir les clés. Beaucoup de spécialistes développent des sites internet à prix très bas pour ensuite se rattraper sur les modifications, ce n’est pas normal.

  • Tout d’abord vous devez être propriétaire de votre nom de domaine et avoir les codes pour renouveler la propriété de votre nom. Votre nom de domaines est votre identité, vous DEVEZ en avoir le contrôle.
  • Vous devez avoir accès à toutes les fonctions de votre WordPress, or certains fournisseurs barrent des fonctionnalités pour en garder le contrôle sous prétexte que vous risquez de commettre des erreurs. C’est une fausse excuse, de plus des sauvegardes doivent vous permettre de vous mettre à l’abri d’erreurs.
  • Il est nécessaire que vous ayez accès à des sauvegardes régulières de votre site. Posez-vous-la question de savoir ce qui se passerait si le serveur de votre fournisseur flanche ou si votre spécialiste disparait. Avez-vous une garantie ? Votre entreprise peut-elle survivre sans site internet ?

Pouvoir corriger les erreurs

Si vous vous servez de votre site, vous constaterez presque sûrement l’apparition d’erreurs, c’est normal, mais si vous en avez trop vous risquez d’être pénalisé par Google.
Vous devez avoir un accès au Search Console afin de vérifier l’examen de votre site par Google et vérifier que vous n’avez pas de messages vous indiquant des erreurs en particulier des erreurs 404 qui montrent des URL sans page de destination ou avec des liens cassés, ce que Google n’aime pas, sans compter le nombre de clients frustrés que cela crée, car ils tentent d’accéder à votre site, mais tombent sur une page d’erreur.
Vous pouvez aussi évaluer le nombre de liens brisés avec Brockenlinkcheck puis procéder de la manière suivante :

  • Cliquez sur le lien brisé
  • Si vous arrivez sur une page fonctionnelle, tentez de cliquer sur tous les liens y figurant pour trouver celui qui ne fonctionne pas. Les liens sont soit internes vers une page de votre site qui n’existe plus, soit externes vers des sites qui ont modifié leur structure, ou encore qui ont disparu. Vous avez le chois de rediriger votre lien vers une page existante ou tout simplement de le supprimer.
  • Si vous tombez sur une page avec erreur 404, suivez la procédure suivante :
    • Allez dans votre tableau de bord
    • Cliquez sur outils, puis sur l’onglet redirection
    • Choisissez l’onglet 404s
    • Prenez la première URL indiquée comme erreur 404 et choisissez-le sous onglet redirection
    • Faites un copier-coller de l’URL vers laquelle vous désirez rediriger votre page puis confirmez avec le bouton de redirection
    • Continuez avec les autres URL.

Le suivi

Nous vous encourageons à suivre de manière régulière la Search Console et de vérifier régulièrement les onglets suivants :

  • Les messages
  • Trafic de recherche
    • Les actions manuelles, en espérant que vous n’avez pas de pénalité manuelle de Google !
    • L’ergonomie mobile qui est clé pour votre référencement dans les résultats de recherche.
  • Exploration
    • Les erreurs d’exploration qui vous donnent un aperçu du bon fonctionnement de votre site et des points à corriger
    • Les statistiques pour surveiller le temps de chargement d’une page
    • L’outil de test du robot txt et les éventuels avertissements
  • Les problèmes de sécurité

En conclusion

Bien entendu, tout cela ne représente pas tout, mais vous avez au moins un minimum de contrôle sur votre site et vous pouvez gérer le contenu et le site par vous-même, ou en faisant appel à un spécialiste web et un spécialiste SEO si nécessaire.

Suivre notre cours en ligne

Offre spéciale

Remplissez le formulaire pour obtenir un résumé PDF sur comment augmenter vos ventes et 10% de réduction sur une de nos formations en ligne.