6 août, 2018
par Challenge Action

Travailler avec la canicule

Travailler pendant une canicule nécessite de prendre un minimum de précautions pour votre équipe ou vous-même, voici quelques principes très simples à appliquer. Si vous dirigez une équipe Avant le travail – Évaluez le risque que peut poser la chaleur pour votre équipe : Type de travail : Le travail musculaire est la première cause […]

Partager
partager sur linkedin partager sur facebook partager sur twitter


Travailler pendant une canicule nécessite de prendre un minimum de précautions pour votre équipe ou vous-même, voici quelques principes très simples à appliquer.

Si vous dirigez une équipe

Avant le travail

– Évaluez le risque que peut poser la chaleur pour votre équipe :

  • Type de travail : Le travail musculaire est la première cause de chaleur dans le corps.
  • Conditions de travail : chaleur, humidité, ensoleillement
  • Condition physique des employés, habitude de travailler à la chaleur.

– Élaborez un plan préventif :

  • Faites-vous un plan d’action : vêtements à porter, distribution de l’eau, cela peut aller jusqu’à 2 à 3 litres par heure et par personne. De manière générale il faut boire plus que moins mais ne pas boire trop non plus pour éviter l’œdème.
  • Organisez une réunion d’information et de sensibilisation auprès de tous vos employés. Demandez-leur de surveiller les symptômes de leurs collègues
  • Installez des systèmes d’aération supplémentaires dans les bâtiments à risque
  • Prévoyez l’organisation des premiers secours en cas de problème avec un employé
  • N’oubliez pas que la loi de votre pays régit probablement la situation, en France par exemple un travailleur peut refuser de travailler s’il estime que les conditions sont dangereuses pour sa santé.

Pendant l’action :

  • Ajustez les objectifs du travail à pénibilité de sa réalisation
  • Planifiez une pause par heure de travail
  • Prévoyez des zones d’ombre
  • Pensez à installer un jet d’eau pour se rafraîchir
  • Utilisez des ventilateurs
  • Veillez à la bonne distribution d’eau
  • Surveillez les signes de malaise
  • Sachez motiver vos employés mais aussi rester à leur écoute.

Si l’un de vos employés présente des symptômes :

  • Les crampes de chaleur : c’est le plus bénin des problèmes mais vous devez faire arrêter votre employé afin qu’il boive et se repose à l’ombre.
  • Les symptômes intermédiaires : maux de tête, grande fatigue, frissons, maux de ventre. Faites reposer votre employé, faites-le boire et rafraîchissez-le avec de l’eau jusqu’au rétablissement.
  • Symptômes de coup de chaleur : agressivité, confusion, étourdissement, perte d’équilibre, vomissements. Dans ce cas, avertissez immédiatement les premiers secours. En attendant leur arrivée, essayez de faire baisser sa température (qui peut monter à plus de 40o) par tous les moyens : ventilation, bain froid ou aspersion d’eau. Donnez-lui de l’eau par petite quantité si la personne est consciente.

 

Au niveau individuel :

  • Assurez-vous d’avoir de bonnes nuits, vous serez plus en forme et votre corps réagira mieux pour affronter la chaleur.
  • Portez des vêtements légers, amples pour laisser passer l’air et de couleur claire pour mieux réfléchir les rayons du soleil; pensez à une casquette ou à un chapeau.
  • Accoutumez-vous progressivement à la chaleur
  • Buvez avant le travail puis pendant le travail. Limitez les boissons qui déshydratent le corps telles que l’alcool, le café ou même certaines boissons énergisantes, leur effet diurétique est néfaste et risque de vous causer des maux de tête. Remplacez donc la bière fraîche par un grand verre d’eau éventuellement mélangée à un peu de sel.
  • N’essayez pas de jouer au plus fort si vous ressentez des symptômes. Arrêtez-vous,
    reposez-vous, avertissez vos collègues!

Évaluez votre plan

Organisez une réunion avec vos employés dans laquelle vous leur donnez la parole à tour de rôle afin de faire le bilan des forces et faiblesses de vos actions et d’en tirer un plan d’action qui peut dépasser le simple cadre des journées chaudes pour toucher de manière plus globale la santé et la sécurité des membres de votre équipe. La rétroaction est la base d’une bonne gestion de ses employés et d’une communication efficace.

Offre spéciale

Remplissez le formulaire pour obtenir un résumé PDF sur comment augmenter vos ventes et 10% de réduction sur une de nos formations en ligne.