9 novembre, 2018
par Challenge Action

Comment trouver un emploi avec un moteur de recherche

J’ai l’occasion d’habiter en France et au Canada, la situation de l’emploi y est bien différente, je vais vous présenter un nouvel outil de recherche d’emploi, un moteur de recherche qui vient en complément des moyens classiques. La situation de l’emploi au Québec Montréal et sa région connaissent un taux de chômage de 3% à […]

Partager
partager sur linkedin partager sur facebook partager sur twitter

J’ai l’occasion d’habiter en France et au Canada, la situation de l’emploi y est bien différente, je vais vous présenter un nouvel outil de recherche d’emploi, un moteur de recherche qui vient en complément des moyens classiques.

La situation de l’emploi au Québec

Montréal et sa région connaissent un taux de chômage de 3% à 4% c’est-à-dire le chômage zéro, car il existe toujours une marge incompressible de chômeurs : changements d’emploi, désir de ne pas travailler, etc. L’économie est non seulement bonne, elle est aussi tirée vers le haut par une économie américaine très forte en ce moment. La grosse difficulté n’est pas de trouver un emploi, mais pour les entreprises d’être capables d’engager du personnel qualifié. Je travaille avec l’un de mes clients qui recrutent des vendeurs, il faut bien 100 candidats potentiels pour en avoir 20 qui acceptent de venir à l’entretien, seuls dix vont se présenter, on en choisira 3 et un seul acceptera le travail …et on a de la chance s’il se présente la première journée.

La situation de l’emploi en France

La situation française est à l’opposé, bloquée par les réglementations européennes, plombées par une forte imposition, les entreprises embauchent au minimum et le taux de chômage officiel est au-dessus de 9 %, mais dans les faits, si on ne tient pas compte du chômage caché ou des chômeurs déguisés en travailleurs, on doit atteindre 15% et bien plus chez les jeunes, certains suggèrent plus de 20%. On voit alors des diplômés obligés de choisir des gagne-pains bien au-dessous de leur compétence, non seulement c’est triste, mais c’est aussi du  gâchis de potentiel. D’autres trouvent un métier qui leur plait, mais sont affectés dans des zones qu’ils ne recherchent pas. Bref, trouver un travail n’est pas une sinécure pour un jeune français !
La situation n’est pas due à la géographie, car l’Angleterre après une baisse passagère liée au Brexit voit maintenant son économie redémarrer grâce aux entreprises qui veulent s’établir en Europe sans se faire bloquer par les réglementations européennes. En France sont donc les employés, particulièrement les jeunes diplômés, qui ont de la difficulté et qui émigrent vers l’étranger, Montréal les voit débarquer par avions complets et on dit du quartier du plateau qu’il y habite plus de français que de québécois.

Les solutions

La formation

Pour les employés, la formation est une solution sérieuse et à long terme pour trouver de l’emploi dans le secteur qu’ils désirent. Pour les entreprises la formation permet d’embaucher des salariés, souvent difficiles à trouver, dans un secteur d’activité différent, puis de les former à leur industrie.
Les formations professionnelles se divisent entre formation technique, formation de gestion et formations en vente et marketing, ou encore les formations pour métiers du web qui sont très en point actuellement.
La formation c’est bien, mais il faut savoir qu’il faut entre 3 ou 4 ans de pratique intensive pour devenir bon dans un nouveau domaine.

Le recrutement classique

Le recrutement classique c’est encore par les petites annonces, les cabinets de recrutement ou de chasseurs de tête et les portails d’emploi.
Les plus utilisés au Québec sont :

Trouver un emploi grâce à un moteur de recherche

Une nouvelle tendance émerge, celle des moteurs de recherche comme Jooble qui fonctionne comme Google, Qwant ou bing, et qui recherche toutes les offres disponibles en éliminant celles qui sont trop anciennes. Le moteur fonctionne sur plusieurs pays dans le monde, dont Jooble au Canada qui est un moteur généraliste qui va fouiller la toile à la recherche du travail de rêve que vous recherchez. Bien entendu vous pourrez affiner votre recherche avec nombre de filtres. C’est sans doute le moyen de plus efficace pour vous démarquer, mais aussi chercher un travail à l’étranger.
La question n’est plus de savoir si vous allez trouver le travail de vos rêves, mais de savoir si ce travail existe.

L’émigration

Et si tout cela ne vous réussit pas, vous pouvez tenter de trouver un travail à l’étranger grâce à Jooble puis tenter de profiter d’un programme d’émigration comme le programme PVT au Canada ou encore un des programmes d’immigration d’affaires qui existent au Canada, les employeurs seront heureux de vous trouver !

En conclusion

La recherche d’emploi était celui des petites annonces et des cabinets de recrutement, il a évolué vers les portails spécialisés, il va vers l’utilisation de moteurs de recherche avec filtre. Cela ne veut pas dire que les moyens classiques vont disparaitre puisqu’ils s’en nourissent, en fait les systèmes sont complémentaires. À vous de savoir les utiliser le plus judicieusement, commencez vos recherches !

Offre spéciale

Remplissez le formulaire pour obtenir un résumé PDF sur comment augmenter vos ventes et 10% de réduction sur une de nos formations en ligne.